logopt

  
  

Les techniques et les équipements essentiels à la préparation du sol pour le jardinage

Pour avoir un agréable jardin, la préparation du sol est une étape à ne pas négliger. En effet, le sol est un des éléments importants dans votre jardin car il constitue la terre nourricière des plantes. Les préparations peuvent se faire manuellement mais certains travaux exigent des matériels mécaniques. La connaissance du type de sol est un préalable pour déterminer les soins, notamment au niveau des amendements.

La préparation du sol pour le jardinage comprend des travaux mécaniques qui se font manuellement ou avec des machines, ainsi que des amendements. Si les travaux mécaniques ont pour but d’améliorer la structure et la texture du sol, les amendements, quant à eux, servent à corriger la composition du sol en apportant les éléments nutritifs indispensables à la croissance des plantes.

Connaître le sol en vue de définir les travaux

La connaissance du type de sol est essentielle pour déterminer les amendements et les travaux à mener. On distingue le sol équilibré dont le pH neutre est compris entre 6 et 7. Les plantes indicatrices qui y poussent sont la luzerne tachetée, les grandes oseilles, le plantain lancéolé et le mouron blanc. Le sol alcalin a un pH supérieur à 7. Les plantes indicatrices sont la bruyère, le genêt à balai et les bouleaux. Les sols riches en carbone se distinguent par la présence des plantes comme les ronces, le prunellier, les églantiers, le lierre, l’aubépine et les plantes pré-forestières. Enfin, les sols riches en potasse ou en azote sont utilisés en guise de support des plantes nitratophiles comme le géranium à feuilles rondes et le liseron des haies.

Préparer le sol pour un jardin potager

Les travaux commencent par un nettoyage en enlevant les racines, les pierres et les souches anciennes. Si le sol est couvert de gazon, l’utilisation d’un herbicide supprime totalement la végétation existante. L’utilisation d’une motobêcheuse est plus appropriée pour les grandes surfaces afin de faciliter le travail. Les travaux mécaniques comprennent le défoncement qui sert à labourer le sol avec une charrue défonceuse. Le labour permet d’améliorer l’aération du sol sur une profondeur de 20 à 30 centimètres, tandis que l’affinage consiste à émietter les mottes retournées et se fait à l’aide d’une herse ou d’une moto-houe. L’amélioration de la structure du sol passe par l’utilisation de la mousse de tourbe qui, en se décomposant, donne de la terre noire. Le sol argileux devient ainsi plus léger et le sol sablonneux conserve mieux l’eau. L’apport de fumiers intensifie l’activité microbienne, facilitant ainsi la mise à disposition des éléments nutritifs pour les plantes. Pour les grands potagers, la mise en place des plates-bandes pour des cultures en rangs simples ou en rangs multiples facilite les entretiens mécaniques. Les cultures à plat sont plus adaptées aux petits potagers avec des entretiens qui se font manuellement.

Préparer le sol pour planter des rosiers

Le drainage est un travail préalable à faire si le sol est fortement trempé après une grande averse. La préparation du sol destiné à recevoir des pieds de rosiers consiste à amender le sol en fonction de sa composition. Un sol trop argileux, calcaire ou humifère nécessite un amendement pour convenir aux rosiers. Le sol doit être bêché à une profondeur de 50 à 60 centimètres 15 jours avant la plantation. Les mauvaises herbes, les vieilles racines et les cailloux devront être retirés. D’autre part, l’apport d’un engrais complet contenant de l’azote, du potassium et de l’acide phosphorique contribue à enrichir le sol. Les engrais organiques comme le terreau ou le compost sont utilisés en complément d’un engrais minéral.

Conseils utiles pour bien réussir vos travaux

Pour faciliter vos travaux et préserver votre dos, l’utilisation de la motobêche est recommandée. Elle fera le travail à votre place pour chaque étape de la préparation du sol : enlèvement de la couche végétale, travail de la couche de terre avec des mouvements de va-et-vient. L’inversion des fraises permet de faire le binage en enlevant les mauvaises herbes et en retournant le sol entre les rangées. Par ailleurs, la préparation du sol pour la prochaine saison de culture consiste à étaler une couche de compost épaisse de 8 centimètres. Le compost sera mélangé avec la terre à l’aide de la motobêche. Votre sol sera prêt pour la prochaine saison, le temps pour les matériaux de bien se décomposer pour nourrir le sol.

video tva jardins de sophie

Vos projets, notre conception
Votre petit coin de paradis

Nous appeler

telephone

Connexion

Site web Création S.R.